loi pinel immobilier pays basque

Vous avez reçu votre avis d’imposition et vous êtes déprimé en voyant la somme qu’il restait à régler ?

C’est donc le moment idéal pour opter pour un vrai mécanisme de défiscalisation : la loi Pinel.

Le plus connu, et celui qui a rencontré le plus de succès ces dernières années, est sans conteste le dispositif Pinel. Car ce mécanisme allie les deux grands « dadas » des Français : l’investissement dans la pierre et la constitution d’un capital transmissible plus tard à ses enfants. Le dispositif Pinel a été conçu sur le modèle des précédents dispositifs de défiscalisation. Mais à des conditions plus avantageuses.

Dans le cadre d’un investissement Loi Pinel, vous défiscalisez vos impôts par le biais d’un placement sur et rentable au terme : L’immobilier neuf.

Vous préparez votre épargne fiscale en bénéficiant de conseils avisés de placements financiers réalistes et cohérents avec le marché locatif.
Les Pierres de l’Atlantique développe, dans les Landes et au Pays basque, des promotions immobilières en adéquation avec les besoins locaux, votre conseiller en investissement vous permettra de réaliser un projet qualitatif, rentable et simple d’utilisation.
Investissez en zone B1 Loi Pinel, et épargnez jusqu’a 6000€ d’impôts par an pendant 6,9 ou 12 ans (critères et préalables à définir lors d’un rendez-vous).

Sur la Côte basque plus qu’ailleurs, une grande partie des acheteurs de logements neufs sont des investisseurs, c’est-à-dire des personnes qui destinent leur bien à la location. Le dispositif Pinel est idéal pour cela, puisqu’il est spécialement réservé aux logements destinés au marché de la location. Et notre région a vu affluer bon nombre d’acheteurs de la région, mais aussi de toute la France.

 

Pour plus d'informations, contactez nous !

Une copropriété peut rencontrer quelques dégâts au cours de son existence comme un dégât des eaux ou encore une tempête ravageant la façade ou abîmant une partie commune, alors que l’on soit syndic, bailleur, locataire occupant ou encore propriétaire, lorsqu’un dégât survient, il n’est pas toujours facile de savoir à qui s’adresser en priorité.

Pour mieux vous repérer, voici quelques précisions.

Avant toute chose, sachez qu’il est obligatoire pour un syndic ou un bailleur de souscrire à une assurance multirisques habitation et ce afin de vous protéger contre les dégâts causés par le temps. Cette assurance vous protège contre les incendies, explosions, dégâts des eaux, catastrophes naturelles, terrorisme etc. elles sont complètes et doivent de par le fait vous permettre d’affronter ces dégâts en toute sérénité. En général, les dommages causés à un immeuble concernent les incendies et les dégâts des eaux, d’ailleurs ils représentent à eux deux 90% de la fréquence des sinistres dans les copropriétés, d’où le parti pris de traiter de façon quasi exclusive de ces types de sinistre dans le présent article.

Lors d’un incendie, les experts sont en général sur place dans les 24-48 heures et contrairement au dégât des eaux, la gestion de ce type de sinistre peut être très longue car de nombreuses parties sont à consulter. En conséquence, il est courant pour l’assureur de la copropriété de verser des acomptes afin de permettre au syndic de commander certains travaux. Les contrats peuvent prévoir également de payer les honoraires d’autres intervenants techniques comme les architectes, les experts d’assurés, ou autres, d’ailleurs il est toujours préférable avant de rentrer dans un appartement que vous avez loué ou acheté de consulter les garantis d’assurance du syndic de l’immeuble ou vous allez habiter afin de se prémunir de tous risques éventuels. Si l’incendie s’est propagé à d’autres habitations que la vôtre, l’assurance du syndic devra faire appel à ses experts afin d’évaluer les dégâts dans les parties communes de l’immeuble car rappelons-le chacun a obligation d’assurer assure son propre bien. De ce fait, c’est l’assurance personnelle de chaque habitant qui doit gérer ses propres clients. Dans les faits cela doit se passer ainsi mais bien souvent les assurances se font la guerre pour déterminer la responsabilité de chacun afin d’éviter de régler de grosses sommes pour tout remettre en état. L’intervention d’un avocat pour elles et parfois même pour les particuliers est donc indispensable.

En cas de dégât des eaux, il faut remplir un constat amiable dégât des eaux composé de 3 volets dont le premier est destiné à l’assureur du sinistré, le 2ème à l’assureur de l’auteur du sinistre, le 3ème au syndic. Une fois les constats faits, la recherche de la fuite si elle est invisible est donc primordiale afin d’évaluer les responsables. C’est une procédure qui peut-être longue et qui comprends de tres nombreux points. chaque procédure sera différente en cas de dégâts des eaux entre deux lots de copropriétés, de fuite non visible dans les parties communes, concernant les dommages causés par les fuites, entre deux lots, affectant aussi les parties communes, dans les cas de sinistres peu importants sur les parties communes non déclarés par le syndic ou encore dans les cas de sinistres importants sur les parties communes.

Personne ne souhaite que cela arrive mais malheureusement bailleur et syndic y sont souvent confrontés et font donc appel à des avocats rompus à cet exercice pour gérer les conflits liés à ces dégâts.

Si vous avez un projet immobilier, il n’est pas trop tard pour emprunter : les taux ont encore baissé et les durées de prêt ne cessent d’augmenter, selon le dernier Observatoire Crédit Logement.

Les professionnels du crédit ne font plus de pronostics sur l’évolution des taux de crédits immobiliers en France, tant leur évolution leur donne souvent tort ! Depuis 2008, la courbe d’évolution des taux ne cesse de décroître (avec quelques pics en 2011, 2014 et 2016).

En dix ans, les taux moyens sont passés de 5,1 à 1,42%, selon le dernier Observatoire Crédit Logement.

Les taux se rapprochent du «plancher» de décembre 2016. Le mois dernier, les taux moyens (hors assurances) étaient de 1,25% sur 15 ans, 1,43% sur 20 ans et 1,67% sur 25 ans. Alors que l’inflation progresse, le taux de l’OAT à 10 ans ne s’est pas franchement relevé «les taux des crédits immobiliers ne devraient donc guère remonter en 2018, entre 1,50 et 1,55% au plus à la fin de l’année», estime le Crédit Logement.

Les banques prêtent toujours
Il n’est pas trop tard pour emprunter. Face à une demande de prêt qui ralentit (-3,2% pour la production de crédit sur 12 mois glissants et -8,5% pour le nombre de prêts accordés sur la même période), les établissements bancaires font les yeux doux à la clientèle potentielle d’emprunteurs, notamment les plus jeunes. La plupart des établissements de crédit amélioreraient les conditions des prêts qu’ils proposent aux ménages modestes.

Lire la suite : http://bit.ly/2uIkqno

Grâce à la baisse des taux d’intérêt immobiliers, le pouvoir d’achat des Français a progressé de 38% depuis le sacre de l’Equipe de France de Football en 1998.

Le taux moyen du crédit immobilier est passé de 7,05 % en 1998 (Banque de France) à 1,46 % au premier semestre 2018 selon l’Observatoire du Crédit Logement soit une diminution de 5,59 points. La capacité d’emprunt est ainsi passée de 128 500 euros à 207 400 euros en vingt ans soit un gain de pouvoir d’achat de 38%.

Les taux historiquement bas, alimentés par les politiques monétaires accommodantes des banques centrales européennes, sont une véritable aubaine pour les emprunteurs.
En 1998, pour une mensualité de 1000 euros par mois, l’emprunteur français obtenait un prêt immobilier d’un montant de 128 500 euros.

En 2018, le même emprunteur, à mensualité et durée égales, obtient un prêt de 207 400 euros.

Autrement dit, les acquéreurs de l’Hexagone peuvent emprunter 38% de plus qu’en 1998. En 20 ans, la capacité d’emprunt d’un ménage français a augmenté de 78 900 euros.

Première conséquence de la baisse des taux, les revenus nécessaires pour une même somme empruntée ont baissé de près de 37% en vingt ans. En 1998, il fallait 4600 euros nets par mois pour pouvoir emprunter 200 000 euros contre 2900 euros aujourd’hui.

Mécaniquement, le coût du crédit immobilier pour un prêt de 200 000 euros a considérablement chuté, il a été divisé par 5 en 20 ans, passant de 173 585 euros en 1998 à 30 740 euros en 2018. Automatiquement, la mensualité du crédit recule. L’emprunteur réalise une économie de 596 euros par mois. En effet, la mensualité représente 961 euros aujourd’hui contre 1557 euros / mois en 1998.

Les ménages en ont largement profité de cette baisse spectaculaire des taux. En 2017, le volume de crédits immobiliers accordés par les banques a atteint 272 milliards d’euros, selon la Banque de France. Il semblerait que la chute des taux immobiliers touche à sa fin. Les experts tablent sur une modeste hausse généralisée des taux de crédits immobiliers à partir du 3e tri­mestre 2018. De nombreux facteurs militent en faveur d’une hausse comme l’inflation, en rythme annuel tourne actuellement à 1,3% contre 0,5% en nombre 2016. L’OAT 10 ans, l’indice financier qui sert de référence aux banques pour déterminer les taux de crédit à l’habitat, a vu son niveau doubler en 18 mois. De plus, la Banque de France et les Régulateurs Européens (comme le comité Bâle III), poussent les prêteurs à ne pas sacrifier leurs marges déjà étroites en bradant leurs prêts au logement.

vente appartement neuf lpa

Une entreprise, c’est avant tout des femmes et des hommes. Surtout dans une entreprise à échelle humaine comme Les Pierres de l’Atlantique. Aujourd’hui, nous avons choisi de rencontrer Vanessa Laborde-Cazaubon afin de mieux la connaitre.

  • Bonjour Vanessa, quel est exactement ton rôle chez Les Pierres de l’Atlantique ?vente appartement neuf lpa

Mon rôle est varié car je suis à la fois, Attachée Commerciale, Chargée de Prescription, et en charge des Travaux Modificatifs et des choix Acquéreurs.

  • Alors que fais-tu au quotidien ?

Je renseigne les prospects et futurs acquéreurs, je les guide dans leur choix d’achat en leur proposant une large gamme de programmes neufs. J’essaie d’être au plus près de mes clients acquéreurs, en les accompagnant tout au long du processus d’acquisition en VEFA ( vente en état futur d’achèvement). Cela va du contrat de réservation, au prêt immobilier, en passant par l’acte de vente, les travaux modificatifs, les choix des matériaux et enfin la livraison du logement.

  • Comment es-tu es arrivé chez LPA. Pourquoi ?

LPA, est une société dans laquelle la dimension humaine est positionnée au centre des valeurs de l’entreprise. Etant moi-même attachée à cette dernière, c’est tout naturellement que je me suis intéressée aux Pierres de l’Atlantique. Aussi, lorsque Jean-Guillaume DARIER, Directeur de la société, m’a présenté sa vision de la promotion, à savoir :

  • Permettre à tous de devenir propriétaire d’un logement sur mesure adapté aux besoins et aux budgets de chacun
  • Ecouter et accompagner avant, pendant et après de chacun de nos clients,

j’ai été conquise par cette vision différente.

  • Si tu devais te décrire en 3 adjectifs (et de manière objective )
    • Empathique
    • Authentique
    • Passionnée

Une devise ?

“Ne fais pas aux autres, ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse…”

A deux pas de la plage de la plage de Lafitenia, Les Pierres de l’Atlantique ont choisi de conserver la structure existante de l’ancien hôtel-restaurant afin de créer une résidence atypique et chaleureuse dans laquelle il fera bon vivre l’esprit “Côte basque” : Ondartza !

En direct du chantier de la résidence Ondartza : 

Voici quelques images du chantier de la résidence les Jardins du Chêne à Anglet

En fait le chantier est achevé et les premiers occupants seront dans les murs mi-juin, ce qui laissera un peu de temps à la pelouse de pousser.

Cette petite copropriété avec des appartements fonctionnels offrira à ses futurs occupants une vue dégagée et un cadre de verdure apaisant.

PAYS BASQUE

Votre famille et tous vos amis vous le disent : votre maison (ou loft, jardin, terrasse, véranda, grange…) est l’endroit idéal pour se retrouver et faire la fête !

PAYS BASQUE

Vous proposez peut-être déjà un hébergement sur des sites tels que Leboncoin ou Airbnb.
Et si vous proposiez votre maison, appartement, jardin, rooftop ou même votre cour intérieure à la location, le temps d’un événement ?

Bienvenue dans l’économie collaborative, bienvenue dans la location événementielle.

Premier site internet dédié à la location d’espaces privés pour l’organisation d’événements, We Peps offre à tous les propriétaires l’opportunité de louer en toute sérénité un espace privé, intérieur ou extérieur. Aide à la mise en place de l’annonce, recommandations pour le tarif à pratiquer, assurance incluse, conseils, accompagnement administratif et fiscal…

We Peps a pensé à tout pour offrir aux particuliers une expérience collaborative en toute confiance et générer facilement des loyers événementiels pour compléter leurs revenus ou/et financer l’entretien de leur espace.

Plus de 400 utilisateurs utilisent déjà We Peps, qui affiche 100 annonces en ligne.

Avec un taux de croissance annuel moyen de plus de 36%, l’économie collaborative révolutionne tous les codes de la consommation, réinvente des pratiques d’échanges de biens et de services, et offre de nouvelles et réelles opportunités à tous les particuliers qui souhaitent partager et tirer profit de leurs connaissances, de leur savoir-faire, de leurs biens de consommation… ou immobiliers. Car il est même possible aujourd’hui de louer son salon pour quelques heures !

Si j’ai l’espace chez moi pour accueillir un événement, pourquoi ne pas en faire profiter quelqu’un qui n’aurait pas la place chez lui ?

Pour la 1ère fois, We peps propose aux propriétaires de biens immobiliers de louer non pas pour un mois, une semaine ou un week-end, mais pour quelques heures, grâce à son système de location à l’heure, sans pour autant devoir proposer l’hébergement, et ce pour une rémunération attractive.

… en toute sécurité et sérénité !
Pour garantir une location en toute sécurité et sérénité, We Peps accompagne les propriétaires à chaque étape de leurs locations.

Dès la création du compte et la mise en place de la 1ère annonce, We Peps propose à ses Hôtes :

  • ses conseils sur le type d’événement qu’ils peuvent accueillir chez eux, le nombre de personnes maximum,
  • un outil de pricing pour estimer le tarif à l’heure adapté à la situation géographique et à la superficie de leur espace évènementiel,
  • une formation sur l’outil de publication et de modification d’annonce.
    … et le tout, gratuitement !

De plus, sur We Peps, chaque Hôte définit lui-même ses prestations, ses disponibilités, mais aussi son règlement intérieur, le montant de la caution et décide finalement du choix de ses locataires.

VOIR +

Si l’appartement idéal sur la Côte basque n’existe (peut-être) pas, on peut admettre aisément que certaines réalisations Les Pierres de l’Atlantique s’en rapprochent aisément.

C’est le cas notamment de ces cinq appartements situés dans des quartiers au coeur desquels il fait bon vivre ; des appartements lumineux, calmes, sans trop de vis-à-vis et, surtout, de ceux disposant d’un bon plan !

En effet, la qualité et l’attractivité d’un appartement dépendent, en grande partie, de son plan et il va jouer un rôle majeur dans la décision d’achat.

#Plan n°1 

Un T2 à 212 000 € dans le quartier Acotz à Saint Jean-de-Luz.

A quelques minutes de l’effervescence de Saint-Jean-de-Luz, au coeur d’un environnement privilégié, face à l’océan Atlantique, le quartier Acotz regorge de nombreux atouts qui sauront vous séduire, entre océan et collines. Des vues à vous couper le souffle tant cette nature est généreuse et imposante…

 

En savoir +

 


#Plan n°2

Un duplex neuf orienté sud / sud-ouest à 5 minutes du centre de Bayonne.

Située sur l’embouchure de l’Adour, Boucau est une ville à la situation géographique idéale. Entourée au sud par Bayonne, et au nord par Tarnos, vous vous trouverez à seulement 5 minutes de la première plage de sable fin des Landes et de la plus grande ville de l’agglomération…

En savoir +

 


#Plan n°1 

Un duplex à Biarritz pour 189 000 € à deux pas du lac Mouriscot

« Coté Nature » à Biarritz : une résidence cossue, de style basque traditionnel, en R + 2 avec combles, est composée de 9 appartements avec de grandes terrasses exposées au Sud…

En savoir +

Nous vous proposons une analyse et notre baromètre des taux de prêt immobilier pour le printemps 2018.

Durée Meilleur taux fixe national Tendance Mensualité*

7 ans

0,45%

Stable

120,95€

10 ans

0,60%

Stable

85,88€

15 ans

0,90%

Stable

59,41€

20 ans

1,05%

Stable

46,21€

25 ans

1,35%

Stable

39,29€

 

Analyse des taux immobilier de Mars 2018

Les taux d’emprunt immobilier devraient être dans la continuité de ceux des précédents mois de l’année 2018. Il est toujours autant intéressant de devenir propriétaire, de faire un rachat de crédit immobilier ou encore un investissement immobilier.

Les banques ne devraient pas trop changer leurs taux, et cela dans leur propre intérêt car les prêts restent leur principal produit d’appel. Les organismes bancaires ont tout à gagner à ne pas augmenter trop fortement leurs taux immobiliers afin de continuer à attirer de nouveaux clients et à rester compétitifs. C’est surtout pour les profils qui les intéressent le plus que les banques proposent les meilleur taux, en l’occurrence les primo-accédants avec de gros revenus et un bon apport personnel.

Il ne faut toujours pas négliger l’assurance de prêt immobilier qui joue un rôle important pour un emprunteur souhaitant négocier une offre de prêt avec des conditions avantageuses. Pour décrocher une offre et un taux effectif global (TEG) en deçà des taux du marché il faudra faire appel à un courtier en crédit immobilier, qui négociera pour vous le meilleur taux d’emprunt immobilier auprès de ses partenaires bancaires.

Evolutions des taux sur 10, 15, 20 et 25 ans
Suivez l’évolution des taux de crédit immobilier sur 10, 15, 20 et 25 ans depuis janvier 2015 jusqu’au mois de mars 2018.

L’effet de la politique monétaire de la BCE

Les objectifs de la politique de la BCE sont de maintenir la stabilité des prix soit, de maintenir un taux d’inflation inférieur à 2%. Dans le contexte actuel, le taux d’inflation est trop proche de 0% et serait probablement négatif sans l’intervention de la BCE. Pour cette raison, Mario Draghi a lancé une politique monétaire de relance économique.

Cette politique repose sur trois piliers : la baisse des taux directeurs, les opérations de refinancement et le Quantitative Easing.

Le but de ces 3 mesures est d’inciter les banques à prêter soit en leur facilitant l’accès aux ressources monétaires soit en baissant le coût de la monnaie. La BCE a donc crée un environnement favorable au crédit pour permettre de relancer la consommation.

On voit le résultat puisqu’en 2017 le taux de détention de crédit immobilier est de 30.8% (le plus haut depuis 2003) preuve d’une demande dynamique sur le marché de l’immobilier.

En 2018, les taux de crédits immobiliers risquent d’augmenter doucement de nouveau surtout
suite à la hausse dernière des taux directeurs de la FED.